Les 3 raisons expliquant l’importance de la culture d’entreprise dans une startup

Oser la culture d'entreprise

Lorsque l’on crée sa startup, on est 100% focalisé sur son business. Il faut trouver son produit, et surtout son marché. On a souvent tendance à se dire que la culture, c’est un sujet secondaire, ou un sujet de RH. Et d’ailleurs, on embauche souvent son premier RH beaucoup, beaucoup plus tard.

 

Pourtant l’importance de la culture d’entreprise est encore plus forte en startup qu’ailleurs. Et ce pour 3 raisons, que cet article vous détaille :

 

  • “If you don’t want a culture, you’re gonna get one” : il vaut mieux choisir sa culture que la subir
  • La culture d’entreprise est votre principal atout pour vendre
  • C’est votre culture qui va attirer les « bons » talents et éloigner les autres

 

 

Choisir sa culture d’entreprise plutôt que la subir

 

La culture d’entreprise existe dès la création d’une startup

 

Concrètement, c’est quoi la culture d’entreprise ? Pour faire simple, c’est l’ensemble des règles qui déterminent comment se comporte un collectif (pour faire exhaustif, on vous invite à retrouver notre FAQ sur le sujet 😁).

 

Même si vous êtes deux, trois, ou dix… vous êtes un collectif ! Dès lors, des modes de fonctionnement vont se mettre en place. Des règles tacites vont se créer. Des décisions vont se prendre. Félicitations, votre startup a une culture d’entreprise !

 

“If you don’t want a culture, you’re gonna get one” Jesper Sorensen, Professeur en comportement organisationnel à Stanford.

 

La culture est tout simplement inévitable. Dès lors, préférez-vous la choisir ou la subir ?

 

Le risque : que la culture d’entreprise de votre startup vous échappe !

 

Lorsque l’on est une dizaine ou même une vingtaine d’employés dans une grande pièce, on a tendance à se dire que faire ce travail n’est pas encore nécessaire et que l’importance de la culture d’entreprise passe au second plan. 

 

Si vous avez eu la chance de ne pas vous tromper dans vos recrutements, l’alchimie peut en effet être incroyable en startup. Chacun est connecté, on se comprend sans même se parler. L’activité décolle.

 

Mais que se passe t’il quand la croissance est vraiment au rendez-vous ?

 

Sans avoir posé de cadre clair, la culture d’entreprise de votre startup risque de vous échapper. Du jour au lendemain, vous ne reconnaissez plus l’entreprise que vous avez créée à la sueur de votre front. C’est ce qui est arrivé à Antoine Le Conte, le fondateur et CEO de Cheerz. Il lève des fonds et double la taille de son équipe pour passer de 20 à 40 personnes. Il raconte ce qui lui arrive à ce moment là dans un épisode d’Harmony Inside, notre podcast : 

 

« On faisait n'importe quoi et on ne faisait pas de croissance parce qu'on était pas aligné, et c'est le moment où tu peux perdre ton âme […] Ca a été compliqué pour moi. C'était l'enfer. En fait, j'avais plus envie de bosser là-dedans. Je ne reconnaissais plus rien et j’étais démuni » Antoine Le Conte, CEO de Cheerz.

 

L’hypercroissance fait arriver de nouveaux talents à un rythme insoutenable sans cadre structuré. Sans une culture d’entreprise claire, chacun tire vers lui. Consciemment ou inconsciemment. Les règles se modifient. Des groupes se créent, entre les anciens et les nouveaux, en silo dans les équipes… Chaque groupe peut reconstituer ses propres règles de fonctionnement, et des contre cultures émergent.

 

L’histoire se termine bien pour Cheerz : le CEO intuite l’importance de la culture d’entreprise pour débloquer la situation et pour entreprendre un énorme travail de formalisation. Il débouche sur un culture book, qui recense tous les éléments qui font que Cheerz est Cheerz… et pas autre chose. Cette culture d’entreprise est devenue la force interne de toute l’équipe. Toute leur organisation, de leur plateforme de marque à leurs politiques RH est articulée autour. Et tout le monde tire enfin dans la même direction.

 

 

La culture d’entreprise de la start-up est son principal atout pour vendre

 

Signer ses premiers gros clients et choisir ses clients résonnants

 

La culture, c’est ce que votre startup est et ce qu’elle n’est pas. Pas question de plaire à tout le monde : les cultures les plus matures sont souvent les plus clivantes.

 

L’avantage de cliver, c’est que l’on va attirer les clients résonants et que l’on ne va attirer que les clients résonants. Ceux qui vont vous accompagner dans la croissance de votre produit et vous permettre d’itérer. Ceux que vous n’auriez jamais réussi à convaincre en ayant un discours classique. Et ceux qui vont devenir vos premiers ambassadeurs. Et ça, c’est la clef de la survie pour une startup !

 

Mais pourquoi ne chercher à attirer que les clients résonants ? Tous les clients ne sont-ils pas bons à prendre ? Voici la différence que nous faisons entre les deux : 

 

  • Un client résonant apprécie votre identité, croit en votre WHY, et prend plaisir à travailler avec vous. Dans les faits, c’est un sponsor. Vous aurez peu de problème de paiement ou de budget avec un tel client. Et il vous fera progresser.

 

  • A l’inverse un client non-résonant cherche à vous utiliser pour résoudre son problème. Il vous défocalisera. Il sera constamment sur votre dos pour vous demander des changements,  un service plus personnalisé ou de produire un mouton à cinq pattes. Il épuisera vos équipes. Concrètement, il vous coûtera autant d’argent qu’il vous en rapporte à force de vous prendre votre temps.

 

Se faire vampiriser par ses premiers clients est un danger qui guette toutes les startups. Le risque est de se retrouver à faire des adaptations constantes de son produit en pensant itérer pour coller à la réalité du marché. Mais si votre client n’est pas résonant, vous allez lui créer un produit sur-mesure qui ne correspondra… qu’à lui ! Impossible de scaler dans ces conditions. 

 

 

Attirer les clients grâce à sa culture d’entreprise

 

Formaliser la culture d’entreprise de votre startup n’est que le premier pas. Il est ensuite nécessaire de donner de l’importance à votre culture d’entreprise en mettant en cohérence l’ensemble de vos processus autour.

 

Concrètement, avoir défini et décliné la culture va s’entendre dans :

 

  • Votre identité en tant que marque : tous vos supports de communication et de marketing seront infusés par votre culture. Cela passe par les visuels, mais aussi par le choix de vos canaux marketing et le ton de votre ligne éditoriale. 
  • Le discours de vos Sales : le cœur de toute startup qui débute ! Vos premiers Sales auront un discours cohérent, aligné et puissant. Ce qu’ils diront à vos prospects, c’est qui vous êtes et pourquoi vous faites ce que vous faites. 

 

Le business est une partie intégrante de la culture de votre startup. Donner de l’importance à sa culture d’entreprise, c’est se demander qui sont les clients que l’on souhaite servir, et quelle est la valeur ajoutée qu’on leur apporte. Votre business model émergera ensuite et se stabilisera autour de vos clients les plus résonants. 

 

En fait, travailler sur votre culture d’entreprise le plus tôt possible fera gagner énormément de temps à votre startup et vous évitera des fausses pistes. D’où l’importance de la culture d’entreprise.

 

 

La culture d’entreprise de la start-up l’aide à réussir ses premiers recrutements

 

Éviter l’angoisse des premiers recrutements grâce à la culture de votre startup

 

Les premiers recrutements sont une source d’angoisse considérable pour les dirigeants de startup. C’est le moment où l’on élargit le cercle intime des fondateurs pour faire entrer quelqu’un d’étranger à la naissance de l’entreprise. Et si cela se passait mal ? Et si l’on ne se comprenait pas ? Et si on se trompait ? 

 

Autant de questions qui se posent immanquablement pendant de longues heures entre associés. Et à juste titre puisqu’un recrutement raté peut être un désastre pour une startup qui n’a que peu de cartouches – et de cash – à brûler. 

 

Donner de l’importance à sa culture d’entreprise, c’est se donner le cadre qui permet de dépasser le « feeling » de l’entretien. Difficile de se faire une idée sur quelqu’un en 1h de discussion si l’on ne sait pas ce que l’on cherche ! 

 

À l’inverse avoir formalisé sa culture d’entreprise, c’est de donner les moyens de voir si les candidats sont alignés sur vos valeurs, votre raison d’être, votre ambition… Et c’est aussi la meilleure manière de l’évaluer de manière objective ! 

 

Se reposer sur le feeling des fondateurs peut fonctionner au départ. Mais très vite, les postes à pourvoir vont se multiplier. Et la charge associée aux entretiens sera telle que les fondateurs seront forcés de déléguer le processus de recrutement. Dès lors, un processus d’évaluation objectif du « cultural fit » permettra de déléguer avec sérénité. D’où là encore l’importance de la culture d’entreprise.

 

 

L’attractivité de votre startup passe par sa culture d’entreprise

 

Ne pas se tromper sur son recrutement, c’est bien. Mais encore faudrait-il déjà que quelqu’un ait envie de postuler chez vous ! Comme avec vos clients, l’importance donnée à votre culture d’entreprise vous aidera à vous détacher de la masse auprès des candidats et de convaincre des candidats à fort potentiel de vous rejoindre, justement c’est ceux-là dont vous avez besoin.

 

La culture d’entreprise provoque un magnétisme étonnant. Les talents qui vous rejoindront le feront pour votre mission et vos valeurs. Ils se reconnaîtront spontanément dans votre discours. Ils partageront vos valeurs. C’est l’assurance de recruter des premiers employés qui croient profondément en votre projet. Et à l’inverse, une culture marquée et clivante repoussera ceux qui ne se seraient pas sentis à l’aise dans votre entreprise.

 

Kevin Duchier, le Head of People de Germinal, explique cela parfaitement dans le podcast « Harmony inside » : « Tous les candidats savent qui on est, ce que l’on pense. Ils doivent venir pour qui on est et non pour ce que nous faisons. 100% de gens sont là pour les mêmes raisons, voient le même objectif, ont la même envie d’atteindre quelque chose ensemble : la culture c’est la base de la performance. 100% de l’énergie est utilisée dans le bon sens. »

 

 

En résumé, donner de l’importance à votre culture d’entreprise vous permettra de gagner énormément de temps. Et surtout d’éviter de faire d’énormes erreurs. C’est pour cela que la culture est particulièrement importante en startup : les erreurs y coûtent beaucoup plus cher que dans une entreprise déjà établie, voire mettent en péril leur survie. Travailler sa culture n’est donc pas un luxe : c’est un atout puissant et une nécessité vitale !

 

Si vous vous posez encore des questions sur l’importance de la culture d’entreprise, vous trouverez certainement vos réponses dans notre FAQ dédiée. Et si vous souhaitez passer à l’action, nous serions ravis de vous aider ! Vous pouvez retrouver nos différentes offres d’accompagnement ici, ou nous contacter directement !

 

Vincent Aboyans, Harmoniste d’entreprise

 

PS : Pour en savoir plus, découvrez notre FAQ sur la culture d'entreprise, nous répondons à toutes vos questions !

Découvrez nos offres sur la culture d'entreprise et également celle sur la Scalabilité de l'entreprise : Êtes-vous paré pour l'hypercroissance ?

 

Je m’informe gratuitement

 

 

PSS : retrouvez nos autres articles sur la culture d'entreprise : 

Appelons-nous : 06 15 91 32 90 (Patrick), c'est simple et chaleureux

 

Prenez directement rendez-vous avec Patrick

 

Ou laissez un message : patrick@b-harmonist.com

La culture d'entreprise en action
La culture d'entreprise en action

76 boulevard Exelmans
75016 Paris - France

Profil LinkedIn de B-Harmonist

Mentions légales et CGU
© B-Harmonist 2021

Pour rester en contact, abonnez-vous au Fil d'Harmonie, la newsletter des Harmonistes