"Il faut être ambitieux, mais il ne faut pas
se tromper d'ambition"

Oser la culture d'entreprise

Cette citation de Jacques de Bourbon Busset illustre la difficulté pour un dirigeant de définir et de fixer le bon niveau d’ambition pour son entreprise. Et nous sommes d’accord avec lui ! 👌

 

Souvent l’ambition de l’entreprise, censée énergiser les équipes, consiste à « doubler le chiffre d’affaires ». Une telle ambition donne-t-elle envie de se lever le matin et de venir au travail avec le sourire et passion ? Non, car elle n’est pas suffisamment inspirante. Elle ne parle pas qu’aux financiers.

 

Avoir une ambition d'entreprise est un formidable moteur si elle est bien formulée, énergisante pour tous les collaborateurs et les parties prenantes.

 

Il faut aussi que l’équipe de direction et les actionnaires convergent sur le niveau d’ambition à atteindre. Sinon gare aux étincelles. Tout le monde n’est pas Elon Musk.

 

A contrario avoir trop peu d’ambition est un mal français  ! Nous sommes spontanément plus proches du village gaulois que de Bonaparte.

 

Mais au fait, qu’est-ce que l’ambition d’une entreprise ? En quoi est-elle différente de la vision ou de la raison d’être ? Quel est son rôle ? 🤔

 

Nous vous proposons de débroussailler ensemble ce sujet clé.

 

Au menu 📖 plus précisément :

 

  • Mettez un tigre dans votre moteur
  • La startup nation réhausse le niveau d’ambition
  • C’est l’une des principales causes de dissension entre associés
  • Mais l’ambition, c’est quoi exactement ?
  • Un aimant à talents
  • Trop d’ambition tue-t-il l’ambition ?
  • L’ambition s’enrichit au fur et à mesure

 

1/ Mettez un tigre dans votre moteur

 

La tendance culturelle française est d’avoir un niveau d’ambition pour l’entreprise plutôt bas alors que les start-up américaines a contrario ont souvent, dès le départ, l’ambition de révolutionner le monde 🌎 !

 

Thibaut Bechetoille en témoignait au micro de notre podcast Harmony Inside :

 

« J'ai pas mal fait d'accompagnements dans le cadre de l'écosystème entrepreneurial français chez Réseau Entreprendre. Et on voit souvent en fait des projets qui manquent d'ambition, des projets assez extraordinaires en termes de créativité, de positionnement mais ça manque d'ambition.

 

Une boîte américaine ne va pas se poser la question : si elle a un business model qui est pertinent sur le plan mondial, elle attaquera le monde, voilà. Alors que les Français sont un petit peu timorés par rapport à ça, même s'il y a eu beaucoup d'évolution récemment et beaucoup de belles levées de fonds. Mais il y a une espèce d'autocensure. »

 

Les entrepreneurs français qui, dès le départ, veulent devenir numéro 1 mondial dans leur secteur sont rares.

Nous vous conseillons d’écouter  le podcast de Guillaume Richard de Ouicare, qui fait partie de cette race d’entrepreneurs. Il va vous stimuler !

 

Tip 1 : Si vous hésitez entre 2 ambitions pour votre entreprise, choisissez la plus audacieuse. 👆

 

 

2/ La startup nation réhausse le niveau d’ambition

 

Un vent nouveau souffle sur les start-up françaises. Pour s’en convaincre, il suffit de voir les gigantesques levées de fonds qui fleurissent. Et de voir des start-ups qui atteignent en seulement 3 ou 4 ans le statut prisé de « licorne » 📈.

 

Nicolas Fritz, le COO de Contentsquare, explique clairement que cela présuppose une capacité à savoir prendre des risques et à relever des challenges élevés. Et que cette capacité est profondément ancrée dans l’ADN de Contentsquare et de son CEO.

 

Autre exemple : Timefortheplanet, qui révolutionne le capital investissement et ambitionne dès le départ, comme nous l’explique Nicolas Sabatier, de créer 100 entreprises de taille mondiale pour solutionner le dérèglement climatique ! Génial, non ?

 

Tip 2 : Écoutez notre podcast 🎙️ « Harmony Inside », et vous comprendrez les clés de succès des « scale-up » comme ManoMano, Openclassrooms, Ynsect, Luko, Phénix.

 

Attention spoil : avoir une culture d’entreprise puissante et singulière est l’une des clés du succès 😉.

 

 

3/ C’est l’une des principales causes de dissension entre associés

 

Nous voyons souvent naître des dissensions entre associés relatif au niveau d’ambition.

 

Exemple avec 3 dirigeants d’une même entreprise : Henry, Nathalie et Eric

  • Henry lui son ambition est de récolter un million d’euros
  • Nathalie elle son objectif est avant tout de participer à une aventure humaine chaleureuse et qui a un sens
  • Et Eric lui veut conquérir le monde et reproche aux autres leur manque d’ambition pour l’entreprise

 

➡️ Quel est le résultat selon vous ? À un moment, l’équipe explose !💥

 

C’est pourquoi Il est indispensable de converger entre associés sur le niveau d’ambition. Et cela dès le départ, en répondant à des questions essentielles comme :

 

À quelle vitesse voulons nous aller ? Jusqu’où ? Pour quoi faire ?

Voulons-nous être le king 🤴 de l’île de France, d’Europe, du Monde ?

Sommes-nous là pour faire un coup ou pour changer le monde dans la durée ?

 

Car on ne va pas alors embaucher les mêmes personnes, aller à la même vitesse, s’impliquer avec la même intensité, lever le même montant d’argent, rechercher le même type d’investisseur…

 

Et ce n’est pas facile. Car définir son ambition, c’est maîtriser sa peur : peur de ne pas se sentir légitime pour aller à l’international, peur de ne pas avoir l’expérience en tant que dirigeant, peur de se mettre en risque et d’exploser en vol…

 

Tip 3 : Clarifiez les choses entre associés dès la fondation de l’entreprise et à intervalles réguliers ! Et adaptez votre pacte d’actionnaires pour définir des conditions claires dans le cas où l’un des associés souhaite quitter le navire une fois une certaine étape atteinte. Car chaque niveau d’ambition est respectable.

 

 

4/ Mais l’ambition, c’est quoi exactement ?

 

L’ambition c’est l'objectif que l'entreprise serait super fière d’atteindre dans 3 ans (environ). C’est où nous souhaitons collectivement arriver. 🎯

 

La raison d’être donne le sens. La vision explique le pourquoi de la direction. L’ambition de l’entreprise quant à elle fournit une destination d’étape. Elle exprime ce que serait le succès à échéance de quelques années.

 

L’ambition de l’entreprise doit être simple à retenir, opérationnelle, compréhensible par tous, mesurable. C’est un objectif clair.

 

Attention, cet objectif ne doit pas être facile à atteindre mais il doit être possible de l’atteindre.

 

Le meilleur exemple d’ambition selon nous ? Celle de la Nasa 🚀 lors des programmes Apollo : « On va emmener quelqu’un sur la lune et le ramener »… Voilà l’exemple d’une ambition simple, puissante, qui emporte les cœurs. En réalité, c’était à l’époque un challenge de dingue.

 

Autres exemples d’ambition d’entreprise :

  • AirBnB : « En 2028, plus d’un milliard de personnes devraient chaque année vivre des voyages magiques grâce à Airbnb »
  • L’Oréal : « Notre ambition pour les années à venir est de séduire un nouveau milliard de consommateurs à travers le monde en créant des produits cosmétiques qui répondent à l’infinie diversité de leurs besoins et de leurs désirs de beauté. »

 

Tip 4 : Une ambition d’entreprise puissante n’est composée que de quelques mots. Il est compliqué de la formuler en si peu de mots et de trouver les bons.

 

Et parfois les équipes ont aussi de très bonnes idées. Faites leur confiance. 🤝 Et faites-nous confiance pour extraire les meilleures idées et vous aider à la formuler !

 

 

5/ Un aimant à talents

 

Le grand défi pour les entreprises actuellement est d’attirer et de fidéliser les bons talents. ➡️ Dites-moi qui vous recrutez et je vous dirai où vous en serez dans 3 ans !

 

Une ambition d’entreprise énergisante et inspirante facilitera le recrutement. Enrobée dans une belle culture d’entreprise, cela deviendra un formidable aimant à talents.

 

C’est Fernanda Alonso-Gautrais, la Chief Human Resources Officer d’OpenClassrooms qui témoigne : « quand Pierre (Dubuc) m'a contacté, qu’il a commencé à m’expliquer l'ambition de la société, j'étais très attirée par cette folle envie de croissance, cette envie d'impacter la communauté et le secteur, par cette ambition d'avoir un million d'étudiants placés dans l'emploi tous les ans grâce à notre action… »

 

Un autre exemple : il est difficile pour une entreprise française de recruter aux US des équipes américaines de talent… sauf si les américains sentent que l’entreprise a de bonnes chances de devenir une licorne. Car c’est excitant et valorisant de participer à une telle aventure et c’est la meilleure façon de progresser soi-même.

 

Tip 5 : Le niveau d’ambition d’entreprise change foncièrement le type de talents que vous visez et que vous pouvez avoir. Il y a un alignement naturel entre l’ambition personnelle de chaque individu et l’ambition collective de l’entreprise.

 

Votre niveau d’ambition doit donc être cohérent avec le type de talents que vous souhaitez avoir.

 

 

6/ Trop d’ambition tue-t-il l’ambition ?

 

Souvent l’ambition de l’entreprise n’est pas clairement formulée, voire pas formulée du tout. 😖

 

Mais quelques fois il peut aussi y avoir trop d’objectifs. Ou une ambition disproportionnée, les moyens de l’entreprise ne permettant pas de l’atteindre.

 

Faut-il, comme Elon Musk ou Google, mettre un niveau d’ambition gigantesque et qui m’aime me suive ?

 

Selon Alphabet, la filiale de Google : « La plupart du temps, les objectifs [audacieux] ont tendance à attirer les meilleurs et à créer les environnements de travail les plus stimulants… les objectifs démesurés sont le terreau des grandes réussites à long terme. »

 

Ou faut-il réduire ↘️ ses ambitions à un niveau plus raisonnable ? Voir à ce titre cet article d’HBR sur les ambitions d’entreprise démesurées. À l’heure de la transparence, une ambition démesurée, qui serait rapidement démentie dans les faits, sera contre-productive en France.

 

C’est une question de culture, de dynamique d’entreprise ainsi que de stratégie et de personnalité de dirigeant. Donc le bon niveau d’ambition dépend de chaque entreprise et de chaque dirigeant.

 

Tip 6 : Avoir un niveau d’ambition d’entreprise élevé ne rime pas avec « avoir la grosse tête »😏. Forte ambition doit au contraire rimer avec humilité 🙂.

 

 

7/ L’ambition s’enrichit au fur et à mesure

 

Avoir une culture d’entreprise explicite et comprise de tous, c’est avoir des fondamentaux et un projet d’entreprise que chaque membre de l’entreprise comprend et c’est aussi avoir un référentiel clair.

 

Cela fait gagner au dirigeant de la liberté de mouvement, car les collaborateurs peuvent alors être plus autonomes. Le dirigeant peut alors prendre de la hauteur stratégique, et nous constatons que cela l’amène souvent à fixer un niveau d’ambition plus élevé !

 

Si vous n’êtes pas Elon Musk, il est donc tout à fait possible de rehausser régulièrement le niveau d’ambition de l’entreprise (pas tous les 6 mois mais plutôt tous les 2 ou 3 ans).

 

Encore faut-il que le dirigeant ait la capacité de se structurer pour dégager le temps nécessaire et prendre la hauteur suffisante.

 

Il est par ailleurs du rôle des administrateurs et des actionnaires d’aider le dirigeant à définir l’ambition pour l’entreprise à chaque étape.

 

Et c’est aussi le rôle et l’apport précieux des fonds d’investissement. Le premier fonds d’investissement aide l’entreprise à devenir un leader national, puis le second à devenir un acteur de référence européen et le troisième à s’implanter internationalement…

 

Les fonds d’investissements en ce sens libèrent les énergies, permettent aux dirigeants d’oser, tout en fixant un cap clair. C’est ce que l’on appelle la « thèse d’investissement » ou « l’equity story ». Ce rôle essentiel des fonds est méconnu.

 

Saluons au passage le travail de la BPI qui encourage les entreprises françaises à rehausser leur niveau d’ambition et à sortir des frontières. Bravo ! 👏

 

Tip 6 : Plus la culture (dont l’ambition fait partie) est claire et imprègne profondément l’entreprise, plus la capacité d’exécution est grande et facilite la capacité de l’entreprise à atteindre l’ambition souhaitée.

 

La culture d’entreprise est un levier insuffisamment exploité alors qu’elle est aussi importante que la finance, les RH, la stratégie. A contrario, l’ignorer est souvent la principale cause d’échec. 📉

 

 

👉 Et pour conclure

 

“Nourrir l'ambition dans son cœur, c'est porter un tigre dans ses bras.” dit un proverbe Chinois.

 

L’un des rôles clés du dirigeant est d’insuffler de l’ambition à toute l’entreprise, ou plus exactement la bonne ambition en fonction de chaque étape.

 

Pour nous Harmonistes, il n’y a rien de plus jubilatoire que de voir nos clients se développer rapidement, avec fluidité, et de voir le niveau d’ambition devenir de plus en plus important, étape après étape. C’est comme cela que nous prenons notre pied (chacun son truc).

 

 

Patrick Vignaud

Harmoniste d’entreprise au sein de B-Harmonist

 

Découvrez notre offre pour révéler votre culture d'entreprise et votre ambition.

 

PS : retrouvez nos autres articles qui pourraient vous intéresser : 

Appelons-nous : 06 15 91 32 90 (Patrick), c'est simple et chaleureux

 

Prenez directement rendez-vous avec Patrick

 

Ou laissez un message : patrick@b-harmonist.com

Ecrire un commentaire

La culture d'entreprise en action
La culture d'entreprise en action

76 boulevard Exelmans
75016 Paris - France

Profil LinkedIn de B-Harmonist

Mentions légales et CGU
© B-Harmonist 2022

Pour rester en contact, abonnez-vous au Fil d'Harmonie, la newsletter des Harmonistes