Le recrutement ou les 3 secrets pour éviter la perle en toc

licenciement

Cas concret : vous devez absolument trouver un nouveau directeur commercial. Le dernier est parti au bout de 6 mois, vous mettant en difficulté. Vous avez envoyé votre offre sur les sites en vue, vous avez deux chasseurs sur le coup, et un paquet de CV vous sont parvenus. En entretien beaucoup paraissent convenir, mais après tout ce sont des commerciaux, alors auquel pouvez-vous vraiment vous fier ? Quel est le meilleur, pour une relation durable ?

 

THEORIE

L’objectivité n’existe pas : On ne voit que ce qu’on croit

Donc quand un candidat se présente à nous, notre cerveau va interpréter, parfois faussement,tout ce qu’il voit en lui , car il n’a pour toute référence que votre expérience. Ce qui peut vous amener à tirer de fausses conclusions sur ce candidat, par exemple qu’il est colérique parce qu’il fronce les sourcils comme votre père lorsqu’il réfléchit.

Qui se ressemble s’assemble

Comme le cerveau préfère ce qui est connu, inconsciemment, nous allons nous sentir plus rassuré en présence d’une personne qui nous ressemble, que ce soit physiquement, dans ses comportements, dans ses paroles etc. Notre impression globale sera nettement plus favorable, totalement indépendamment des qualités intrinsèques de la personne. Elle nous inspirera inconsciemment plus confiance, alors même qu’elle peut vous mentir ouvertement.

Disons-le clairement, votre cerveau ne peut pas être contrôlé. Vous croyez prendre une décision de manière rationnelle ? Une immense quantité de facteurs inconscients sont entrés en jeu sans même que vous le réalisiez. Vous avez beau savoir que l’image est fixe, votre cerveau ne peut pas empêcher les cercles de tourner quand vous les fixez. Cette illusion du professeur Kitaoka vise à montrer les « bugs » de notre cerveau.

 

MISE EN PRATIQUE

Les 3 choses à VERIFIER pour éviter les mauvaises surprises: selon une étude*, 53% des gens mentent sur les CV!

1- Vérifiez vos intuitions: méfiez vous de vos impressions!

– Fixez en amont des critères précis et quantifiés d’évaluation:

  • Lister les critères (sans avoir vu les CV)
  • Les pondérer (pour ne pas surévaluer un critère chez votre « préféré »)
  • Voir les candidats et les évaluer sur chaque critère
  • Faire le compte des points et comparer les résultats

Surprise! Le gagnant n’est pas toujours celui que l’on croit

– Faites faire des entretiens par plusieurs personnes: vous serez étonnés des différences de perception !

2- Vérifiez leurs références

  • Demandez des références, et appelez-les!
  • Demandez-leur aussi la copie de leurs diplômes

Vous verrez, c’est très instructif!

3- Vérifiez leurs compétences : Mettez-les en situation

  • Imaginez une situation typique de leur poste futur (par exemple gérer un client énervé)
  • Faites un jeu de rôle ou donnez-leur un cas précis à résoudre « en direct »
  • Observez et notez les réactions

Les talents vont se révéler (ou leur absence!).

 

Vous serez certainement surpris de votre choix final de recrutement, et il y a de fortes chances que, cette fois, vous ne le regrettiez pas!

* Etude de la Society of Human Resource Managers

 

2 commentaires

I’m impressed, I have to admit. Seldom do I encounter a blog that’s both equally educative and interesting,
and let me tell you, you have hit the nail on the head.
The issue is something that not enough people are speaking intelligently about.

Now i’m very happy I found this during my
search for something relating to this.

Thanks a lot for your feedback Gertie, really nice to hear this! We are trying very hard to push theses topics forward, please do feel free to spread the word around 🙂

Comments are closed.