L’Harmoniste, accordeur d’entreprise

Leçon d’harmonie en entreprise par Louis Harmostrong

Cas concret :

C’est la cacophonie entre les différents départements de votre entreprise. Vous avez beau vous époumoner, impossible d’accorder les violons. Chacun joue sa partition en essayant de couvrir le bruit des autres. Et parfois, dépité, arrête de jouer. Ces dissonances sont fatigantes, elles font perdre en efficacité et impactent même la relation avec vos clients. Comment faire en sorte que votre entreprise joue enfin à l’unisson ?

C’est là que vous entendez parler des Harmonistes

THEORIE

L’harmonie et l’identité, clés de sol de votre succès « you play who you are »

Dans un monde en mutation permanente, où tout est interconnecté et d’une complexité croissante, les entreprises s’égosillent pour faire entendre des mélodies qui sonnent souvent faux.

Les employés musiciens, souvent blasés, font peu d’efforts pour jouer de leur instrument au-delà des quelques notes inscrites devant eux, sont peu à l’écoute des autres musiciens de l’orchestre et ne veulent pas prendre le risque d’improviser.

C’est alors que, la bande des Business Harmonist, entrainés par Louis Harmostrong, est arrivée. Négligeant les codes de la musique d’entreprise classique, ils proposent de jouer de la musique de manière différente : de jouer ce que vous êtes vraiment… bref d’être authentique et vivant ! « What we play is life ».

Les mélodies deviennent alors hautement inspirantes, entrainantes. Comme dans « and I said to myself : what a wonderful world » de Louis Harmostrong, elles parlent à un niveau émotionnel qui détonne face aux froides partitions exécutées mécaniquement.

Même l’improvisation devient possible : « We all do ‘do, re, mi,’ but you’ve got to find the other notes yourself »

Ce qui était étonnant avec l’orchestre de Louis Harmostrong, c’est qu’il jouait en parfaite harmonie… souvent sans partition !

Comment était-ce possible ?

  • Une partie de chaque morceau était consacrée à l’improvisation.
  • Chaque musicien avait tour à tour la possibilité de jouer ce qu’il voulait, avec le support de l’ensemble de l’orchestre.
  • Pas besoin de diriger les musiciens à la baguette, ils s’écoutaient pour jouer ensemble et maintenir l’harmonie et le rythme de la grille définie ensemble.
  • Pas une fausse note, pas un décalage de tempo qui ne soit rattrapé par l’orchestre pour devenir encore une nouvelle exploration musicale.
  • Le public était mis à contribution, comme intégré dans l’orchestre, qui lui répondait et s’adaptait à lui.

 

Comme l’explique Louis Harmostrong, quand on est en harmonie, il est alors possible d’être agile et d’innover en permanence: « never play the same thing twice ».

Mais cette agilité de l’ensemble nécessite trois conditions pour garder le swing :

  • Que l’identité et le but de l’orchestre soit clairs et partagés par tous.
  • Que les responsabilités soient partagées et assumées par chacun.
  • Que les erreurs soient acceptées et encouragées.

C’est un vrai changement de mentalité…mais quel succès !

L’Harmoniste, accordeur d’entreprise : « when you’re smiling, the whole world smiles with you »

Pour aider les entreprises-orchestres à s’harmoniser et jouer comme l’orchestre d’Harmostrong, il a fallu des relais. D’où le nouveau métier d’ « Harmoniste », dont le rôle est d’aider

  • l’entreprise à trouver son propre diapason
  • tous les instruments à s’accorder et jouer en harmonie les uns avec les autres.

Les Harmonistes ne font pas partie de l’orchestre, et ne sont pas des chefs d’orchestres. Ils sont à la fois accordeurs et musiciens, avec l’oreille absolue qui détecte les micro-dissonances. Leur rôle est d’intervenir par petites touches pour aider chaque musicien à repérer et corriger les dissonances, à toujours être accordé avec le diapason commun, et à oser improviser et tirer parti des erreurs.

Pas évident de s’autoriser à prendre des initiatives et à improviser ! Mais quel plaisir quand on y parvient !

D’où le chant de l’Harmoniste: « Réussir avec le Sourire »

MISE EN PRATIQUE

Comment progressivement gagner en harmonie ?

Les Harmonistes accompagnent votre orchestre en trois temps:

  • Créez votre propre Diapason: chaque entreprise a une identité propre, un style musical unique. L’Harmoniste vous aide à l’identifier et à le formaliser en un « Diapason ».
  • Mettez au Diapason: l’Harmoniste vous accompagne pour aider chaque musicien à pleinement incarner votre style musical. Il repère et vous aide à corriger les dissonances.
  • Développez l’improvisation et le répertoire: Libérer l’énergie positive de chaque musicien, oser expérimenter de nouvelles sonorités, prendre plaisir à jouer ensemble…

A l’aide de quels instruments ?

L’Harmoniste accompagne en petites touches sur la durée avec une approche globale, écoutant l’ensemble des sons pour mieux alerter des dissonances.

Il a autour de lui des spécialistes « harmonieux » qui peuvent venir épauler un musicien qui aurait besoin d’une aide plus importante sur le maniement spécifique de son instrument.

Et comme Louis Harmostrong, le but des Harmonistes est que chacun dans votre organisation puisse exprimer au mieux son propre talent musical, en harmonie avec toute votre organisation.

 

Bientôt, vous n’aurez qu’à lancer les premières notes pour que tout votre éçosystème rejoigne la parade. En avant la musique ! « Oh when the Saints go marching in… »