Repérer la motivation de chacun

Comment transformer une Coccinelle en Ferrari ?

motivation

Comment comprendre les moteurs de motivation de chacun ?

Cas concret :

Comment expliquer la tête d’enterrement de Xavier quand on lui annonce que c’est lui qui va être en charge de ce nouveau projet de recherche qui va lui permettre d’apprendre pleins de choses (et qui vous fait rêver) ? Ou la joie de Cécile quand elle revient de ce marathon de réunions interminables où aucune décision n’a vraiment été prise ? Ou la moue de Stéphanie quand on lui demande si elle est motivée par cette semaine super chargée mais trépidante pour organiser ce gros évènement si important ?

La première réaction est de se dire que cela n’a rien à voir. Xavier a du se faire plaquer hier et Cécile s’est sûrement fait draguer pendant toute la réunion par le nouvel assistant de sa boss.

Et si ça n’avait rien à voir ? Si au contraire certaines choses qui vous embêtent royalement étaient pour les autres une source de plaisir, et vice-versa ?

THEORIE DE MOTIVATION

Les filtres primaires

L’explication se trouve dans les théories de la motivation et de la communication interpersonnelle, en particulier celle des « filtres primaires » issue des travaux en neuro-linguistique de Bandler et Grinder, qui a le gros avantage pour les néophytes d’être facile à mettre en oeuvre.

C’est quoi un filtre primaire? Tout simplement notre cerveau qui veut éviter d’imploser sous la masse d’informations qui lui parviennent, décide inconsciemment de n’en sélectionner que certaines, celles qui l’intéressent vraiment et nous motivent.

Personnes, Activités, Informations

Il y a trois principaux filtres primaires (chacun a un filtre primaire et un « secondaire ») :

  • PERSONNES : ce qui est important pour les individus ayant ce filtre ce sont les gens présents dans la situation et toutes les données les concernant, leurs faits, gestes, paroles ou ressentis. Ils ont un intérêt particulier pour les relations humaines, le partage, la connexion. Sans cela, ils ne trouvent pas d’intérêt à une activité.
  • ACTIVITES : ce qui compte ici c’est d’agir, de faire, de produire, d’avancer. Rien de pire que d’être bloqué. Il faut donc en permanence pouvoir agir, et les données sur ce qui doit être fait et comment concrètement cela va être fait seront prioritaires. Une montagne de tâches ne fait pas peur, et l’ennui n’existe pas, par contre ralentir ou s’arrêter en cours de route peut être particulièrement difficile.
  • INFORMATIONS : l’important ici c’est de comprendre, de savoir, d’apprendre, de découvrir, de transmettre. Cela implique une insatiable curiosité et la nécessité d’être au courant de ce qui se passe, de bien comprendre les tenants et aboutissants de chaque situation et d’être assuré qu’on ne fera pas toujours la même chose. Sinon difficile de se mettre en mouvement. Par contre si on peut y apprendre quelque chose de nouveau alors on y va.

 

MISE EN PRATIQUE

Reconnaissez-vous le mode de fonctionnement des personnes de votre équipe ? Pas sûr ?

Ce filtre heureusement peut se repérer facilement dans le langage de la personne et dans les mots qu’elle emploie, en particulier en parlant d’une situation de motivation. Voilà deux astuces pour repérer le filtre primaire puis actionner correctement la motivation:

Astuce 1 : test du « Saut du lit »

  • Questionnez : Demandez à la personne ce qui peut la faire sauter du lit le matin pour aller au travail.
  • Ecoutez : Selon que l’on vous répond : « l’équipe », « apprendre en permanence » ou « avoir des résultats », vous aurez votre réponse.
  • Confirmez : Si la réponse n’est pas concluante, du style « je veux faire un nouveau projet stimulant avec une super équipe », faites le même test pour un weekend, des vacances, etc

Attention à prêter attention aux mots prononcés au-delà des comportements, car on peut voir envie de voir plein de gens non pas par intérêt pour eux (PERSONNE) mais pour ce qu’ils peuvent m’apprendre (INFORMATION) ou me permettre de réaliser (ACTIVITE).

Une fois que vous avez découvert et activé le bon filtre c’est un moteur extraordinaire pour entrainer la motivation interne de la personne !

Astuce 2 : présenter un projet

Simple et efficace: pour motiver chacun dans votre équipe, présentez le projet (et répartissez les rôles) en fonction de leur filtre primaire

  • Xavier est ACTIVITE, donc pour ce nouveau projet parlez-lui de tout ce qu’il va pouvoir faire et son visage s’éclairera.
  • Cécile, filtre PERSONNE, sera toujours super motivée pour les réunions, attention à ne pas l’isoler dans un bureau.
  • Et pour Stéphanie, INFORMATION, il faut insister sur l’aspect innovant de l’évènement et sur les nouvelles tâches à remplir pour qu’elle retrouve son enthousiasme.

Cerise sur le gâteau, essayez de détecter le filtre primaire ET le filtre secondaire (ex : 1. Activité, 2. Information).

Mixez les deux et vous serez son idôle : « Un nouveau projet bien dense avec pleins de choses nouvelles à faire ? Merci mille fois d’avoir pensé à moi ! »

Conclusion 

Cela parait simpliste ? Faites le test et vous verrez ! Vous ne pourrez plus les arrêter !

Et cessons de croire que le cerveau humain est une machine inaccessible à la compréhension humaine, c’est faux. Le marketing a compris cela depuis 50 ans, il serait temps que le management s’y mette, non ?

 

1 Commentaire

It’s really a great and useful piece of info. I am glad that you just
shared this useful information with us. Please keep us up to date like
this. Thanks for sharing.

Comments are closed.