La Bonne Récompense ou Comment remplacer le susucre du chien?

Chien susucre

Comment donner des récompenses qui créent de la cohésion et motivent vraiment ?

Cas concret : c’est le moment des très attendus bonus de fin d’année. Les résultats financiers sont corrects, vous vouliez donc que chacun en profite équitablement et avez ouvert la discussion de la répartition. Mais après quelques jours, vous réalisez que les tensions dans votre équipe de direction se sont avivées pour cette histoire de bonus. Frustration, jalousie, l’équipe est déchirée. Comment faire pour récompenser positivement tout le monde ?

THEORIE

Récompense et Motivation

Pour revenir aux théories de la motivation, les bonus, en tant que motivateurs externes, ont souvent un impact négatif sur la motivation intrinsèque (faire une activité par envie et non par contrainte) car :

  • la non-attribution, même partielle, du bonus espéré est une source de démotivation
  • la comparaison avec les autres est une source de frustration
  • Les critères d’attribution classiques ne prennent généralement pas en compte les bons indicateurs et incitent à tricher pour exagérer sa performance individuelle

Les Clés de la Récompense

Selon les recherches en motivation et les principaux auteurs en management, une récompense individuelle sera appréciée, acceptée par tous et réellement motivante si elle est :

  • Non anticipée
  • Régulière
  • Publique et transparente
  • Liée à un comportement et non un résultat
  • Attribuée par des pairs

A noter que de plus en plus de sociétés ont tendance à attribuer des bonus de manière collective… afin de créer un véritable esprit d’équipes.

MISE EN PRATIQUE

Quelques astuces pour mettre en oeuvre ces récompenses efficaces:

Règles d’Or des Récompenses

  • Ne promettez pas de récompense à l’avance : la carotte fait focaliser sur le résultat et pas sur le travail en lui-même et vous risquez au mieux de satisfaire, au pire de décevoir. Rien de plus motivant qu’une récompense inespérée.
  • Evitez la chasse au bonus en maintenant à un niveau assez bas les récompenses « anticipées » inévitables pour que chacun ne cherche pas à tricher ou s’attribuer des mérites pour l’obtenir
  • Récompensez le comportement, pas le résultat : cela amène chacun à comprendre comment il peut améliorer son comportement et donc sa performance à long terme, plutôt que faire de dangereux raccourcis pour obtenir à tout prix des résultats.
  • Donnez une récompense en public. Chacun doit comprendre pourquoi et comment il est récompensé, afin d’assurer le sentiment d’équité et que cela serve d’exemple pour les autres.
  • Impliquez les pairs dans la récompense : la reconnaissance d’un « égal » est facilement acceptée car les collègues sont les mieux placés pour évaluer au quotidien la performance d’un membre de leur équipe. Et cette récompense mutuelle créée un climat de travail très positif.
  • Récompensez en continu, pas en une fois : inutile de tout garder pour la fin d’année : donnez régulièrement des récompenses à vos équipes, chaque jour apporte son lot de succès…et donc de raison de les célébrer ! Rien de plus motivant qu’une récompense immédiate lorsqu’une action ou un comportement mérite vraiment d’être souligné.

C’est le moment de féliciter… puis d’ouvrir les bouteilles de Champagne pour célébrer!

Alors n’attendez pas décembre pour récompenser vos équipes, commencez dès le mois de janvier  et vous aurez des équipes motivées toute l’année!